Pour ce dernier match de l’année 2016, l’OGS se déplaçait à Cambrai pour y rencontrer la meilleure équipe du Championnat jusque-là puisqu’elle comptait 5 victoires en autant de match. L’issue du match étant quasiment connu avant même le coup d’envoi, les synthois devait se reprendre 7 jours après une défaite à domicile contre Saint-Quentin.

Dès l’engagement l’OGS se fait surprendre par l’ancien gardien de l’équipe de Cambrai, Jean-Charles DUMORTIER (reconversion en pointe comme son homologue synthois, Yohann DESPICHT) inscrivant un but après seulement 15 secondes de jeu. Nicolas SCHIA, meilleur buteur synthois, répond présent lui aussi pour remettre les deux équipes à égalité sur un tir mi-distance. L’intensité du match est très élevée dans ce début de match et le portier synthois Maxence HIVIN réussi à capter un ballon après un cafouillage devant son but mais encaissera malheureusement un but sur un « élastique » suite à sa relance mal négociée par ses coéquipiers en attaque. Xavier WEINLING réussi à se jouer de son défenseur pour venir inscrire un but à 4 minutes du premier gong. Mais la suite du 1er QT tourne au vinaigre pour les joueurs de Julian VERMEERSCH… avec un 6 à 0 en moins de 2 minutes de jeu…! Nicolas SCHIA, trouvera quand même les ressources pour inscrire un 2ème but personnel. Mais avec un score sans appel de 9 à 3 pour clôturer ce 1er acte, les synthois ne peuvent que constater la différence de niveau entre les deux formations.
Le 2ème quart temps ne fera qu’accroître un peu plus l’avance des Cambrésiens avec un 5 à 0. Avec notamment 3 jeunes joueurs et 2 débutants dans l’effectif de Grande-Synthe, les solutions de remplacement ne sont que symptomatiques tant l’adversaire est nettement plus fort. Les nombreuses rotations de l’effectif ne seront pas plus ou pas moins déstabilisante pour l’équilibre de l’équipe. C’est justement l’occasion de voir évoluer certains joueurs qui ont moins l’occasion de s’exprimer sur des matchs à enjeu comme se fût le cas la semaine passée. 14 à 3.
Un 3ème QT un peu plus équilibré permettra à Yohann DESPICHT d’inscrire enfin un but après de nombreuses tentatives sur les montants lors des 2 derniers matchs. 17 à 4.
Et pour finir, un 9 à 0 viendra parachever ce qui ressemble tout de même à une correction. L’occasion pour Yassine TOUHAMI de commettre sa 3ème exclusion de la partie synonyme de fin de match prématurée. Mais il aura montré et prouvé que les matchs difficiles ne l’effrayent pas (tout comme Damien VERSTAETE et Mathieu HUCK). Il a peut-être même trouvé un poste qu’il lui conviendrait bien. A noté les débuts de Benjamin PRUVOST en championnat Nationale 3.

Score final : 26 à 4.

Le coach : Julian

Nos partenaires