Mauvaise opération !

 

En déplacement chez la lanterne rouge Senlis, l’OGS devait se reprendre après 3 défaites consécutives face à des mieux classés.

Pointant à la 6ème place du Classement N Zone Nord (Objectif initial fixé par l’entraineur synthois), Bryan VEZILIER et ses coéquipiers  avaient pour mission de revenir avec les 3 points malgré les « trop » nombreuses absences et indisponibilités pour l’occasion.

Face à eux se dressait une équipe remaniée et donc bien plus compétitive et homogène qu’au match « aller » où la lourdeur de la défaite (30 à 5) ne faisait que constater la différence de niveau entre les 2 formations. L’OGS étant alors mieux armé…

 

Dès le début de la rencontre les poloïstes synthois mettaient la pression sur Senlis avec un but du Capitaine VEZILIER après seulement 13 secondes de jeu. Après, c’est une multitude d’aller-retour successifs avec des tirs sur les montants, des mauvaises passes, en pointe notamment, et des pertes de balle rapide sur pressing pour l’OGS mais aussi quelques tirs non cadrés adverses et 2 parades du gardien synthois.

Juste après l’égalisation, l’entrée en jeu de Jeffrey BAZIMON donnait un second souffle aux siens en marquant un but sur un tir longue distance. La période allait finalement s’achever sur un but du Julian VERMEERSCH (après quasiment 2 ans de disette !) pour mener 3 à 2.

Le 2ème quart temps n’a pas profité au visiteur malgré la faible intensité de jeu fournie par les 2 équipes. Même le portier synthois allait quelque peu s’assoupir en prenant un lobe pleine axe à 8 mètres sur une défense peu appliquée.

Ludovic HIVIN répliquait lui aussi par un astucieux lobe de son aile gauche pour permettre de changer de camps sur un score de 4 partout.

Une fois n’est pas coutume, l’OGS retombait dans ses travers en accumulant les imprécisions et les actions menées avec précipitation. Confrontés à l’étroitesse du bassin (5 couloirs), les poloïstes synthois ne parvenaient pas à prendre leurs positions en attaque alors que c’est un des principes de base du waterpolo. Fin du 3ème quart temps : 7 à 5 pour Senlis.

Avec 2 buts de retard, rien n’était perdu. Mais l’OGS encaissait 2 nouveaux buts sur contre-attaque et accuser d’un handicap de -4 à 5 minutes de la fin du match. L’espoir à tout de même permis d’inscrire 3 buts coup sur coup avec notamment, Quentin BROWN sur contre-attaque et Clément DEHANSCHOEWERCKER sur un tir puissant des 10 mètres en rebond lucarne droite (un tir qui n’est pas sans rappeler son illustre papa). Mais dans la dernière minute, quelques mauvais choix ont définitivement permis aux locaux d’assurer leur 1ère victoire de la saison sur un score de 11 à 8.

Espérons que la semaine prochaine, avec la réception de Lille UC, les joueurs se mobiliseront pour effacer cette contre-performance qui est une très mauvaise opération pour le classement en fin de saison.

Nos partenaires