LA VICTOIRE… ET C’EST TOUT !

Pour le dernier match à domicile de la saison Nationale 3, l’OGS recevait le club de Saint-Quentin, lanterne rouge du championnat depuis la défaite des synthois à Senlis fin janvier 2015.

Pour l’occasion, seuls 3 absences sont à enregistrer : Karim TALEB, par choix de l’entraineur mais présent dans la tribune pour encourager son équipe ; Emmanuel VERMERSCH, suspendu ; et Julien PORQUET, indisponible à la dernière minute. Néanmoins, l’équipe présente ce soir-là est d’un niveau comparable à celle qui avait fait chuter le 3ème du classement, Lille UC, lors du dernier match à la maison début février.

Après avoir travaillé quelques dispositifs tactiques à l’entrainement dans la semaine pour gommer les difficultés rencontrées en attaque, les poloïstes synthois partaient donc mieux armés pour négocier ce match dans de biens meilleures dispositions qu’à l’accoutumée.

Bien en place dès le début de la rencontre, l’OGS démarrait son match tranquillement en inscrivant un but en pointe dans la 1ère minute de jeu (Julian VERMEERSCH) puis un 2ème par Xavier WEINLING sur une Zone + rondement menée par les locaux. Après l’OGS se laissait endormir par l’adversaire, comme à chaque fois contre Saint-Quentin, et encaissait 2 buts coup sur coup sur des errances défensives assez inhabituelles. Heureusement pour les synthois, 2 nouveaux buts en fin de périodes (Julian VERMEERSCH et Nicolas SCHIA) sont venus corriger le tir. 4 à 2.

Le 2ème quart temps fut sensiblement du même acabit que le 1er avec la sensation de dominer sans trop de mal son adversaire mais cependant sans pouvoir le dominer outrageusement comme demandé lors des consignes d’avant match. Le rythme assez lent prenait une nouvelle fois le dessus sur la partie, l’OGS n’arrivant pas à élever son niveau de jeu comme elle a pu le faire contre des grosses écuries cette année. Le score gonflait légèrement grâce à des buts de Nicolas SCHIA, Clément DEHANDSCHOEWERCKER et du Capitaine Bryan VEZILIER mais les arrêts du gardien Yohann DESPICHT permettait surtout de cacher la morosité du jeu depuis le début de la partie. 7 à 3 à la mi-temps.

Le travail effectué à l’entrainement ne pouvait pas être appliqué puisque la faiblesse du jeu ne le permettait pas. Il fallait donc que la stratégie soit revue afin de rythmer la rencontre et surtout montrer la suprématie du groupe olympien sur son homologue du jour.

Cette espèce de sinistrose pleine de morosité allait disparaitre enfin pour laisser place à des attaques rapides et des contre-attaques, bien amenées notamment par un Xavier WEINLING (2 nouveaux buts) désireux de se fatiguer un peu pour laisser la place à d’autres dans le dernier quart temps. Ce sont au total 7 buts qui seront inscrits durant ce 3ème acte. Louis ANDRIES (1 but), Nicolas SCHIA (3 buts) et Bryan VEZILIER (1 but) se chargeant eux aussi d’alourdir le score. 14 à 4.

Le trou était fait… Une rotation d’équipe, déjà entreprit sur le quart précédant, allait permettre de voir jouer des jeunes en manque de temps de jeu (en N3 !) comme Quentin BROWN et Alexis BABELAERE. Ce dernier, capitaine de l’équipe régionale, inscrivant 2 buts en l’espace de 40 secondes pour récompenser sa combativité depuis son retour aux affaires en début de saison sportive. Louis ANDRIES et Thomas LANGLOIS terminaient tranquillement le match avec un but chacun. Fin du match : 18 à 4.

Prochain match à Lille (ENLM) samedi 28 mars 2015.

Nos partenaires