Un match référence.

Pour le dernier match de l’année civile 2014, l’OGS recevait les jeunes pousses des Enfants de Neptune Lille Métropole avec pour objectif de prouver que cette 6ème place au classement est bel et bien méritée.

Face à la jeunesse lilloise (joueurs âgés entre 15 et 21 ans), l’entraineur synthois se devait de composer son équipe avec des joueurs expérimentés pour contrer la fougue, le dynamisme et la spontanéité adverse.

Et dès le début de match, suite à un gros travail défensif qui a permis de conserver la cage inviolée sur les 1ers assauts lillois, les locaux ont ouvert la marque par l’intermédiaire du remuant Louis ANDRIES (2 buts dans le match) en pointe de l’attaque, puis sur des tirs longues distances de Thomas LANGLOIS et de Xavier WEINLING. Avec un écart significatif de 3 buts à 0 après seulement 3 minutes 30 de jeu, les coéquipiers du solide Capitaine Bryan VEZILIER accumulaient un maximum de confiance pour la suite du match notamment grâce à un très bon état d’esprit mais aussi, surement, parce l’adversaire butait sur le portier synthois Karim TALEB à chacune de ses tentatives. 4 à 2 à l’entame du 2ème quart temps.

Les 2 quarts temps suivants furent plus équilibrés (3-2 et 2-1) mais toujours à l’avantage de l’OGS. Jeffrey BAZIMON, étincelant en défense pointe depuis le début du championnat après avoir appris le métier la saison passée, est une nouvelle fois à créditer d’une bonne prestation face aux joueurs lillois désormais entrainé par Marc BRISFER, ancien international français ayant participé aux Jeux Olympique de Séoul en 1988. Grace à une bonne maitrise du jeu et sûr de ses ambitions, le score était de 9 à 5 avant le dernier acte.

Et la dernière manche fut à sens unique avec un 3 à 0 pour clore le débat. Solide comme jamais en défense et efficace en attaque, Nicolas SCHIA, meilleur marqueur du match avec 4 buts et de l’équipe en Championnat désormais, a apporté de la sérénité dans la construction du jeu et notamment sur ce côté droit de l’attaque, moins performant les années précédentes.

Les clés du match : une bonne cohésion de groupe, une solidité défensive, et plus d’efficacité en attaque avec un 100% en Zone + pour le coup.

Score final : OGS 12 ENLille Métropole 5.

 

Nos partenaires