Une reprise difficile

Presque 2 ans après le dernier match de water-polo à cause de la pandémie, les Olympiens reprenaient le chemin des bassins en allant défier une équipe de Laon, elle aussi en reprise.

Fortement diminuée par rapport aux années précédentes, cette équipe de l’OGS peine à trouver un effectif suffisant à l’entraînement comme en match. Et c’est avec 8 joueurs, seulement, que les olympiens se déplaçaient dans l’Aisne.

Connaissant les conditions dès l’entame du match, les joueurs de Julian VERMEERSCH n’avaient guère d’autres solutions que de jouer la partie en mode économie. Le seul remplaçant de l’équipe étant tout simplement un novice (Maxime AERNOUTS) puisqu’il disputait son tout premier match de water-polo.

C’est pourtant Louis ANDRIES, de retour au Club après quelques années d’absence pour raisons professionnelle et géographique, qui ouvre le compteur en inscrivant un but en revers dès la 2ème minute de jeu.
Déjà en gestion de match, l’OGS parvient à faire jeu égale sur les 12 premières minutes du match ; Bryan VEZILIER, Julian VERMEERSCH et Jeffrey BAZIMON répondant aux assauts des Laonnois. La suite du match fut bien compliquée dans la gestion de l’effort puisque la défense des maritimes commençait a avoir un temps de retard sur quasiment chaque repli défensif. Les 2 gardiens de but de la soirée, Maxence et Ludovic HIVIN, n’ayant plus d’autres choix que de réaliser l’exploit sur les contre-attaques en surnombre de leurs adversaires.

En retard de 5 buts à la mi-temps, les grands synthois ont finalement lâché prise en prenant respectivement 7 à 3 et 11 à 2 dans les 3ème et 4ème Quart Temps.

Le score final 28 à 10 est difficile à digérer mais il est logique compte tenu du niveau affiché par les deux équipes.

Prochain match à Lille UC.

Le coach JULIAN

Nos partenaires