Pour ce 5ème match de la saison, l’OGS recevait la lanterne rouge Saint-Quentin. Bien décidé à laver l’affront de l’année dernière (défaite 7 à 9), les olympiens devaient imposer leur niveau d’entrée de jeu pour éviter de subir le faux rythme qui s’installe à chaque match contre cette équipe.

En alignant le meilleur 7 de base possible à ce stade de la compétition, l’OGS démarrait tambour battant le 1er quart temps avec beaucoup d’intensité. Mais l’adversaire répondait aux assauts des locaux en ne baissant pas la garde et finissait même par ouvrir le score sur leur 1ère offensive. Pris à froid, les poloïstes synthois redoublaient d’efforts pour annihiler toutes les actions adverses mais malheureusement butaient sur le portier visiteur très bon ce soir-là. Une nouvelle et rare offensive de Saint-Quentin permettra de planter un 2ème but avant la fin du 1er acte.

Un peu décontenancé par la tournure du match, les locaux perdent un peu de leur concentration, commencent à faire des erreurs, précipitent un peu trop leurs actions et perdent quelques ballons. Ils prennent très rapidement 2 nouveaux buts et sont menés 0 à 4 après 10 minutes de jeu. L’entrée, pour son retour à la compétition, de Yohann DESPICHT, très revanchard, sonne comme le début d’un nouveau match. Sur un ballon récupéré, il ouvre enfin le compteur des maritimes sur un puissant revers. La fatigue se faisant ressentir, surtout chez l’adversaire, une petite rotation d’effectif permet à certains cadres de souffler. Le capitaine Steve CARON, resté dans l’eau, se remet lui aussi dans le sens de la marche et marque son 1er but de la soirée. En fin de quart temps, Xavier WEINLING réduira le score avant le changement de côté. 3 à 4.

Après 5 minutes de repos, afin de se remettre les idées en place, l’OGS prend enfin les choses en mains dans cette partie et impose pour la première fois depuis des années leur supériorité. Yohann DESPICHT, Julian VERMEERSCH, Steve CARON sur penalty, Xavier WEINLING et Nicolas SCHIA inscriront 8 buts en l’espace de 4 minutes 45. Un pressing bien plus rugueux qu’à l’accoutumé et des attaques bien mieux maitrisées permettent aux locaux de se refaire une santé pour mener de 5 buts. Un nouveau penalty tiré sur le poteau aurait permis d’enfoncer un peu plus le clou mais c’est finalement Saint-Quentin qui marquera le dernier but du QT. 11 à 7.

Le 4ème QT aurait dû être celui de la gestion pour l’OGS, mais au lieu de ça, c’est la précipitation et la nervosité qui prennent le dessus dans cette fin de match. Indubitablement aidé par un arbitrage moyen sur certaines phases de jeu, le match est haché et la qualité de jeu baisse. Le portier synthois, Ludovic HIVIN, prendra 3 buts dans la dernière ligne droite. Bryan VEZILIER, inscrira finalement le dernier but de la partie pour le récompenser du travail de fond fourni depuis le début de saison.

Score final : 12 à 10

La feuille de match : ICI

 

Nos partenaires