Pour son troisième match de la saison, les grand-synthois se rendaient à Saint-Quentin. Privé de leur entraîneur Julian VERMEERSCH resté à la maison pour soigner son dos, c’est Ludovic HIVIN qui assurera l’intérim en tant qu’entraineur, tout en prenant part au jeu.
Face à une équipe contre laquelle l’OGS a souvent eu du mal à mettre en place son jeu. Les olympiens allaient devoir trouver une réponse à l’attaque de leur adversaire du jour, qui s’est vue renforcée pendant l’intersaison.

Grande synthe démarre bien la partie et mène rapidement 3 buts à 1. Le plan de jeu est respecté et la pointe adverse a du mal à faire parler son jeu. Avantage qui sera de courte durée car les saint-quentinois parviendront à revenir, et même passer devant en toute fin de quart-temps grâce à leurs tirs extérieurs.
Pendant le second quart-temps, c’est le banc qui est mis à l’épreuve. Tous les joueurs entrent en jeu, tous y compris Mathéo HUYVAERT qui à 14 ans participe à son deuxième match en National 3. À la mi-temps Saint-Quentin a accentué l’écart et mène désormais 11 à 5.
Grande synthe profite de la mi-temps pour se remobiliser, et accroche le 3ème quart-temps (5-4). À l’entame du 4ème et dernier acte de la soirée Grande synthe est mené de 7 points. Conscient qu’ils ne reviendront pas au score Ludovic HIVIN en profite pour redonner du temps de jeu aux remplaçants. La rencontre terminera sur une victoire logique de Saint Quentin à domicile 22-11.

Avec un effectif une fois de plus diminué, les Synthois sont rentrés à la maison sans gagner de point. Nonobstant la défaite tout n’est pas perdu dans ce match, où l’on pourra retenir quelques actions de jeu bien construites, notamment sur les phases de jeu en supériorité numérique, avec un taux de réussite de 66 %. À noter également le match réussi de Bryan Vezilier qui place à 5 reprises le ballon au fond des filets, et termine donc meilleur marqueur de son équipe.

Steve

Nos partenaires